Un nouveau gouverneur et lieutenant-gouverneur au Texas

Suite aux élections du 4 novembre 2014, Les conservateurs gardent la main sur tous les postes clefs au Texas. Le nouveau gouverneur Greg Abbott prendra ses fonctions le 13 janvier 2015, de même que Dan Patrick, nouvellement élu au poste de lieutenant-gouverneur.
Les deux candidats républicains ont largement remporté ces élections avec 59% des suffrages pour Greg Abbott contre 39% pour son adversaire démocrate Wendy Davis et 58% des suffrages pour Dan Patrick contre 39% pour la démocrate Letitia Van De Putte.

JPEG - 31 ko
Greg Abbott


Greg Abbott, âgé de 57 ans, occupe le poste de procureur général depuis 2002. Il est le procureur ayant servi le plus longtemps de l’histoire du Texas. Diplômé de l’université du Texas à Austin et de l’école de droit de l’université de Vanderbilt à Nashville, il est victime d’un grave accident en 1984 qui le laisse paraplégique.
En dehors du Texas, il est célèbre pour avoir défendu avec succès en 2005 le droit d’afficher les dix commandements devant le capitole à Austin. Il aime à rappeler que sa fonction principale, en tant que procureur général, consiste à poursuivre en justice l’administration de Barack Obama. Selon ses propres mots : « Je vais au bureau, j’attaque en justice Barack Obama, et je rentre chez moi ».
Il a ainsi poursuivi l’agence fédérale pour la protection de l’environnement (EPA) à près de vingt reprises : il s’oppose aux réglementations mises en place par le gouvernement fédéral au sujet de la qualité de l’air et des émissions de gaz à effet de serre et estime par exemple que le dioxyde de carbone ne peut être considéré comme un polluant puisque c’est un gaz émis par les êtres humains.
Il a également poursuivi le département de la santé à plus de quatre reprises critiquant les mesures favorables à l’avortement, à la contraception et la réforme de la santé plus connue sous le nom d’Obamacare. Le département de la justice n’a pas non plus été épargné alors que celui-ci s’opposait au redécoupage électoral favorisant trop largement les candidats républicains aux dépens des minorités au Texas.

Selon les analystes politiques, ses prises de positions parfois très conservatrices pouvaient faire craindre un glissement vers la droite des politiques au Texas. Cependant, ses premiers entretiens avec les médias à quelques semaines de sa prise de fonction laissent au contraire entrevoir une volonté de gouverner dans un esprit bipartisan. Il a appuyé son souhait de porte-ouverte et affirmé qu’une bonne communication entre son administration et les législateurs serait la clef de la réussite de le 84ème session législative : « Je souhaite travailler avec les membres des deux partis afin d’obtenir les meilleurs résultats pour l’Etat du Texas ».

Durant la campagne électorale, il a défini ses priorités en tant que gouverneur : les investissements dans les transports, l’éducation avec notamment le développement de programmes de maternelle et enfin, la sécurité à la frontière : « Nous reconnaissons que la frontière est un problème d’ordre fédéral mais le Texas ne va pas attendre sans rien faire que Washington fasse son travail ». Il souhaite ainsi que l’Etat investisse plus de 300 millions de dollars à la frontière et augmente le nombre de gardes, de rangers et d’officiers de police.

JPEG - 16.2 ko
Dan Patrick


La sécurité à la frontière est également l’une des priorités du prochain lieutenant-gouverneur, Dan Patrick. Agé de 64 ans, Diplômé de l’université du Maryland, ancien commentateur radio ultra conservateur, il est élu au Sénat texan pour la première fois en 2006 dans le district d’Harris (Houston). Proche du Tea Party, il est favorable à des politiques d’immigration plus strictes au Texas comprenant un renforcement des contrôles de la frontière et la suppression des villes sanctuaires qui interdisent aujourd’hui aux forces de police d’interroger les immigrants illégaux potentiels sur leur statut migratoire.
Dans le domaine des politiques sociales, il a soutenu en tant que sénateur la loi de 2011 qui oblige aujourd’hui les femmes texanes à subir une échographie 24 heures avant d’avoir recours à un avortement. Il est également opposé à l’avortement dans les cas d’inceste et de viol et est fermement opposé au mariage homosexuel.

En tant que lieutenant-gouverneur, Dan Patrick souhaite faire de l’éducation l’une de ses priorités alors que 25% des élèves ne terminent pas leurs études secondaires au Texas. Très religieux, il est également favorable à l’enseignement du créationnisme dans les écoles publiques texanes.
Très conservateur d’un point de vue fiscal et proche des positions du Tea Party favorisant une influence de l’Etat limitée, ses critiques les plus ardents dont son opposante démocrate estiment pourtant qu’il pourrait surprendre et se révéler être un excellent leader plutôt qu’une figure polarisante. Letitia Van de Putte a ainsi déclaré : « Je n’ai aucun doute qu’il aime le Texas. Il pourrait même être un excellent leader. Je prie pour que les anges les plus cléments soient de son côté ».

Le Texas se prépare à de nombreux changements à la tête de l’Etat. Après 14 ans au poste de gouverneur pour Rick Perry et 12 ans au poste de lieutenant-gouverneur pour David Dewhurst, nous saurons dans quelques semaines quels styles politiques insuffleront Greg Abbott et Dan Patrick à Austin.

Dernière modification : 05/01/2015

Haut de page