Des nouveaux arrivants au sein de l’équipe du consulat.

Luc Boyer, nouveau conseiller économique a remplacé, depuis le 10 septembre, Serge Krebbs. Il nous a décrit ses missions et nous a livré ses impressions de Houston.

JPEG"Je viens de prendre mon poste au Consulat général de Houston où je suis essentiellement en charge de l’analyse de l’économie de l’énergie. Venir dans la capitale mondiale de l’énergie est un prolongement logique, pour ne pas dire incontournable, dans une carrière essentiellement consacrée à l’énergie en Arabie Saoudite, en Indonésie, en Iran et au Nigeria notamment.

La différence culturelle et de développement entre le Nigeria d’où je viens et le Texas est très importante. Ce qui me frappe aussi est la taille énorme de Houston qui me rappelle...celle de Riyadh, une autre capitale pétrolière mondiale, en Arabie Saoudite.

La ville est beaucoup plus cosmopolite que ne l’envisageais avant d’arriver à Houston. Afin de mieux m’adapter, il conviendra me semble-t-il que j’améliore mon niveau d’espagnol."

Plus d’information sur le service économique : http://www.consulfrance-houston.org/spip.php?article1675

Robin Faideau a rejoint le consulat de France de Houston le 8 juillet 2015 JPEG en tant qu’attaché scientitifique adjoint. Ingénieur diplômé depuis fin 2014 de la filière « matériaux et énergie » de l’ENSICAEN, il a notamment effectué un stage dans l’ « Advanced Energy & Material System Laboratory » (Christchurch, Nouvelle-Zélande) sur la résistance à la corrosion de l’acier inoxydable sous hautes températures, ainsi que chez Thales Research and Technology (Palaiseau 91) dans le domaine de la physique et nanotechnologie. Il a également travaillé dans le département emboutissage du Technocentre de Renault (Guyancourt 78).

Il nous a expliqué son rôle au sein du service scientifique et donné ses premières impressions sur le Texas :

« J’ai souhaité travailler au sein du Service pour la Science et la Technologie du consulat de Houston afin de participer au renforcement des échanges scientifiques, techniques et universitaires entre la France, le Texas, l’Arkansas et Oklahoma. Un de nos objectifs est de renforcer l’attractivité de la France pour les étudiants et chercheurs étrangers ainsi que de valoriser la science française et d’affirmer son image hors de nos frontières.

J’aime la diversité des missions qui me sont confiées :

• La veille scientifique et technologique implique la rédaction de lettres d’information, de brèves, et des bulletins électroniques dans le domaine des nanosciences aux USA ou des innovations au Texas.

• Je conduis également des activités de promotion des sciences (le Café des Sciences par exemple).

• Je participe, dans le cadre de la coopération franco-américaine, à l’organisation de colloques, séminaires et missions scientifiques et parlementaires. C’est le cas pour la 3ème édition du programme FADEx (French American Doctoral Exchange) qui aura pour thème en 2016 : les nanoparticules appliquées à la médecine.

• Je favorise aussi la mise en place d’aides aux partenariats et d’autres actions de coopération, notamment les échanges d’étudiants et de chercheurs. (comme par la signature d’accord entre universités pour des échanges académiques et de recherche)

Par ailleurs, en préparation de la COP 21 qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, une série de conférence appelée FACTS (French Ameri-Can TalkS) se déroule en ce moment à travers le Canada et les Etats-Unis impliquant des experts du domaine de l’environnement et de politique en matière de climat. Je suis donc impliqué dans la mise en place de trois conférences FACTS au Texas : Dallas (17 sept), Houston (22 oct) et Austin (13 nov).

En ce qui concerne mes premières impressions de Houston, elle m’apparait comme une ville très étalée qui peut surprendre par ses routes très larges et les distances à parcourir, tout se fait en voiture car les transports en commun ne sont pas assez développés. Tout est démesuré et too much. L’adaptation climatique a aussi été un challenge : je suis arrivé en juillet et j’ai été frappé par le climat très chaud et humide de cette ville. Mais on s’y plaît une fois que l’on a apprivoisé le Texan way of life."

Plus d’information sur le service pour la Science et la Technologie : http://www.consulfrance-houston.org/spip.php?article10

Dernière modification : 14/09/2015

Haut de page